jeudi 19 mai 2016

Les Usages Collaboratifs - Valoriser les services à la demande


L'avènement des réseaux sociaux a permis à la majorité d'entre-nous de mettre un pied, de manière consciente ou pas, dans l'économie de la relation et de la contribution. Les plateformes collaboratives grand public comme Facebook, Twitter Google+ ou LinkedIn ont été les premières à proposer aux particuliers des usages collaboratifs.

GAFAMA - NATU

Ces usages ont permis aux particuliers de s'approprier des comportements et des postures qui ont favorisé :
  • la mise en relation de personnes en se libérant des barrières géographiques et temporelles,
  • les échanges entre les personnes (textes, photos, vidéos, conseils, etc..)
  • les contributions pour donner des avis (hôtels, restaurants, services, etc.)
  • l'obtention de services optimisés à la demande (achats en ligne, co-voiturage, locations saisonnières, etc.)
Les entreprises, prudentes au début de ce changement profond, ont ensuite emboîté le pas, incitées notamment par leurs collaborateurs ayant expérimenté les usages pour leurs besoins personnels.

Les projets de mise en œuvre de plateforme collaborative, couplés à l'accompagnement au changement d'attitude et de posture à s'approprier, ont favorisé la mise en œuvre d'organisation collaborative et des usages nécessaires pour y parvenir.

En parallèle, des plateformes d'intermédiation ont investi des secteurs complets de l'économie pour donner aux consommateurs le moyen d'obtenir des services de qualité à la demande, souvent plus rapides, plus performants et plus économiques que les offres de services existantes.

Cartographie des Plateformes d'intermédiations (non exhaustive)


Ces nouveaux usages ont eu pour conséquence de réduire drastiquement la frontière entre la vie privée et professionnelle. En effet ils sont accessibles partout à n'importe quelle heure et accessibles sur tous les appareils connectés (ATAWADAC).

Par ailleurs le modèle social proposé par la quasi totalité de ces plateformes s'appuie sur un partage inéquitable voir absent de la valeur produite par les parties prenantes.

Tous ces changements engendrent une modification profonde du monde l'emploi.
Le krach démographique amplifie la difficulté de recruter des collaborateurs qualifiés et laissent s'envoler les savoirs essentiels de l'organisation.

Le nombre de travailleurs autonomes ne cessent de grandir, le connectivisme, la synchronicité et la sérendipité favorisent la mise en œuvre de services à la demande ou en ligne.

Statistiques nord-américaine issues de FREE LANCERS ORGANIZATION

Alors, pour valoriser les contributeurs que nous sommes, Il est temps de passer à une rémunération du travail et pas uniquement à une rémunération de l'emploi.
Il devient nécessaire de permettre :
  • aux contributeurs d'être rémunérés pour leurs tâches
  • aux donneurs d'ordre et aux détenteurs d'expertises de pouvoir échanger facilement en ligne pour développer des affaires et accompagner le développement de l'économie réelle
  • aux pouvoirs publics d'ajuster la réglementation pour faciliter la transition vers ce nouveau modèle.
La plupart des plateformes d'intermédiation actuelles apportent en partie une réponse à ce changement de modèle sociétal. En revanche leur modèle économique est souvent basé sur les concepts capitalistes actuels, très éloignés de l'économie de partage qui est à mon avis est le chemin à explorer pour construire un nouveau modèle social équitable.

Si nous souhaitons construire un nouveau modèle qui soit le plus équitable possible, je pense que les plateformes doivent apporter de la transparence sur le partage des valeurs produites par les parties prenantes. 

Sinon nous allons entrer dans une spirale infernale dans laquelle les demandeurs et les fournisseurs des services se verront dicter les règles économiques par le propriétaire de la plateforme.

Est-ce vers ce modèle que nous souhaitons évoluer ?

Serons nous, demain tous enclin à continuer à contribuer gratuitement sur ce type de plateformes ou aucune forme de rémunération vous est proposée en contrepartie de l'usage de vos données et du travail que vous avez fourni !

C'est pour cela que des plateformes socialement équitables commencent à apparaître.
Les premières qui sont apparues sont les plateformes de micro-crédits ou de financements participatifs.

Pour ma part, je viens d'embarquer dans une nouvelle aventure humaine, collaborative innovante et motivante.

C'est l'esprit et les valeurs partagées par la plateforme qui motivent mon enthousiasme à vous présenter cette nouvelle approche du consulting au sens large du terme et pas seulement réservée aux secteurs des technologies et de l'information.

La plateforme d'intermédiation INNO'T propose des conseils à haute valeur ajoutée (#consultech) pour la majorité des métiers des organisations.


INNO'T favorise la mise en relation entre les besoins exprimés par les entreprises et les experts les plus à même à y répondre au niveau international.
Le modèle économique de la plateforme est basé uniquement sur les frais d'inscriptions des 2 communautés.

Aucune commission n'est prise sur les affaires signées entre les entreprises et les experts.

La plateforme est privée et les échanges entre les parties prenantes sont totalement sécurisés et inaccessibles en dehors de la plateforme.

Le processus de réalisation du service à la demande est simple et géré de bout en bout.
Processus de réalisation du service à la demande

La plateforme s'interdit de vampiriser les clients et de paupériser les experts !

Ces valeurs sont essentielles pour assurer une transparence complète au regard des parties prenantes de la plateforme.

Les concepteurs de la plateforme ont, dès le départ de l'aventure, souhaité que la solution soit socialement équitable, loyale et transparente.

Si vous partagez ces valeurs, alors je vous invite à nous contacter dès à présent.

Références Bibliographiques


NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.

mardi 26 avril 2016

Les Usages Collaboratifs des plateformes collaboratives métiers

J'analyse régulièrement l'évolution des usages collaboratifs mis en œuvre sur les plateformes collaboratives. 

Je dois dire que cette année marque un tournant.

Lors du dernier salon RSE 2016, j'ai pu vérifier que la majorité des entreprises étaient passées de la simple idée, à la mise en œuvre de plateformes Collaboratives.

Et cette excellente nouvelle prouve que la maturité du marché est sur le point d'être atteinte

Par ailleurs, les retours d'expériences illustrés, dans les ateliers ou les conférences, mettent en lumière de plus en plus le besoin, clairement exprimé des utilisateurs, de socialiser les processus métiers de leur organisations respectives.

Et là, si nous effectuons un rapide tour d'horizon des solutions en lice, la quasi majorité d'entre-elles n'intègrent pas de manière native la possibilité de paramétrer et de socialiser des processus métiers.


Dans le schéma ci-dessus, je distingue 3 types de plateformes collaboratives :
  • SKP Social Knowledge Platform
  • RSE Réseau Social d'Entreprise
  • SBP Social Business Platform
En voici une description et une définition rapides.

SKP - Social Knowledge Platform

Ces solutions partent de la ressource (documents, vidéos, photos, connaissances) et la partagent ensuite aux personnes ou groupes concernés.

RSE - Réseau Social d'Entreprise

Ces solutions s'appuient en premier sur les acteurs de la plateforme. Ces derniers partagent des ressources (documents, vidéos, photos, connaissances) aux autres acteurs et groupes concernés.

SBP - Social Business Platform

Comme les RSE, ces solutions s'appuient en premier sur les acteurs de la plateforme. Ces derniers partagent des ressources (documents, vidéos, photos, connaissances) aux autres acteurs et groupes concernés.

En revanche, il est possible de coupler les usages collaboratifs à des processus métiers. La solution permet donc de mesurer la performance individuelle et collective des acteurs qui interviennent tout au long du processus.

Certains acteurs ont déjà intégré cette tendance forte. En revanche avant de vous présenter ces nouveaux acteurs, je vais vous illustrer les usages collaboratifs qui couvrent les besoins de socialisation des plateformes collaboratives.

Les usages collaboratifs de base

Ce sont les usages indispensables au démarrage d’une organisation collaborative.

La fonction recherche

C’est un usage indispensable pour retrouver les éléments crées par les membres de la communauté.

La plupart des plateformes collaboratives intègrent un moteur de recherche standard.

La mise en place de moteur de recherche sémantique sera bientôt indispensable pour augmenter les pertinences des recherches au regard des informations stockées dans une plateforme.

Profil

C'est l'annuaire enrichi, il permet de cartographier des dimensions qui peuvent faciliter la recherche de connaissances, de compétences, de retours d'expériences très utiles pour constituer des groupes de travail.

Toutes ces dimensions sont répertoriées dans la cartographie cognitive.

Groupes

C'est l'espace dans lequel vous partagez avec vos collègues, vos partenaires ou votre manager. Trois types de groupes existent en général dans les plateformes collaboratives :
  • public, un groupe ouvert où tout le monde peut adhérer librement
  • privé, un groupe ou seul les personnes invitées par le propriétaire peuvent contribuer.
  • secret, un groupe accessible sur invitation également mais visible seulement des personnes qui le composent.
Les groupes sont très utiles pour assigner des objectifs de mise à jour des savoirs à une équipe dédiée.

Les groupes favorisent la constitution d’équipes les plus adaptées pour répondre aux objectifs à atteindre; le groupe facilite le travail en mode projet agile.

Les Fils de Discussions

Un usage collaboratif très important; il permet de dialoguer sur un élément partagé dans un groupe. Il permet entre autre de matérialiser l'historique des échanges et de favoriser la montée en compétences d'un nouvel acteur qui serait rattaché au groupe ou à l'échange concerné.

C’est souvent au sein de ces échanges que les connaissances essentielles se cachent

l’Agenda

Il permet de planifier des RDV, des réunions, des évènements.
Cet usage permet de centraliser les éléments qui serviront de supports pour les rencontres physiques ou virtuelles. 

Il allège considérablement les messageries de chacun des participants.

Les Fichiers

C’est l’espace de partage de fichiers de tous types (office, images, videos, etc…) entre tous les collaborateurs.

Ce sont les supports qui enrichissent les échanges et les interactions entre les membres.

Les Favoris

Ils permettent de partager des liens vers des ressources internes ou externes à l'espace collaboratif avec les autres collaborateurs.

Ce sont les liens porteurs de sens qui enrichissent les échanges et les interactions entre les membres de la communauté ou du groupe.

Les Annonces

Elles communiquent une information importante à l'ensemble des collaborateurs. Elle apparaissent souvent dans un bandeau spécial ou dans un post particulier. Aucune action n'est généralement possible pour les abonné(e)s sur ce type de message.

Cet usage évite l’envoi de courriels en masse.

Le Chat

Il permet de dialoguer en direct avec les collaborateurs connectés. Cet usage favorise l’interactivité entre les collaborateurs en ligne.

En situation de mobilité, vous savez si votre collègue est présent et vous pouvez le solliciter en direct.

La Cartographie

Elle procure une représentation géographique des recherches effectuées sur l’ensemble des usages collaboratifs mis à disposition tels que : informations présentes sur le profil, échanges sur un sujet précis, documents, images, vidéos postés sur la plateforme etc.

J’aimerai que les éditeurs de plateformes collaboratives intègrent également une vision social-graphe dans leur solution respective.

Les usages collaboratifs type gestion de projet

Ils participent à la création collective et collaborative des missions que doivent accomplir les membres de la communauté ou du groupe concerné.

Le Wiki

Il permet de réaliser une production (article, dossier, cahier des charges, commandes, contrats, etc.. ) à plusieurs collaborateurs de manière synchrone et asynchrone. Il conserve les différentes modifications et leurs auteurs.

Cet usage est très utile pour formaliser des éléments en commun plus rapidement. Les commentaires associés fournissent un historique de la création collective facilement compréhensible par un nouveau contributeur.
C’est un usage plus efficace et productif que l’échange de document, de tableau ou d’une présentation par courriel. Une seule version du livrable est mise à disposition des collaborateurs. La consolidation des mises à jour est immédiate et la validation est plus rapide et aisée.

Les Enquêtes/Sondages

Ils permettent de voter en ligne sur une proposition faite pour réaliser un objectif, répondre à une question à choix multiples, etc..
le gain de temps est facilement mesurable si vous comparez avec un sondage envoyé par courriel à un groupe de personnes. Les réponses sont partagées instantanément, le résultat est visible par l'ensemble des collaborateurs sans avoir la nécessité de les prévenir par courriel.

Les Tâches

Un usage de type Scrumboard pour assigner et suivre l’avancement des tâches assignées aux collaborateurs.

Pour assurer les missions de la communauté ou du groupe, il faut que les objectifs individuels et collectifs soient clairement définis et assignés.

La Vidéo-Conférence ou Webinar

Cet usage est très pratique pour les groupes de travail répartis sur plusieurs sites géographiques.

Il est utilisé notamment pour animer des réunions, des comités de projet ou des échanges sur des sujets précis etc.
La vidéo sauvegardée permet d'avoir un historique des échanges.
Le chat et le Wiki, souvent liés à cet usage, garantissent l'historique des échanges écrits et annotés en ligne par les participants.
Le compte-rendu de réunion est quasiment fait à la fin de la vidéo-conférence.

Le Blog

Il est utilisé pour communiquer aux autres groupes l'avancement des travaux effectués par le groupe émetteur. 
Cet usage peut servir à capitaliser des retours d’expériences.

La communication, un autre point important dans le partage des connaissances; n’oubliez pas qu’une connaissance n’a de la valeur que si elle est partagée !!!

Les usages collaboratifs pour favoriser la communication

Ils permettent d’illustrer un sujet de réflexion, de favoriser la compréhension d’une idée ou d’une mission complexes.

Photos, Vidéos

Un usage très utile pour partager des photos ou des vidéos sur un sujet précis. Elles permettent d’illustrer les éléments qui concourent à la réalisation d’une oeuvre en commun; cet usage s’apparente à un mur d’images similaire à un tableau PINTEREST ou à chaîne vidéo similaire à un espace crée sur YOUTUBE, DAILYMOTION ou VIMÉO.

Imaginez-vous filmer une action spécifique et la commenter en direct. La capitalisation des connaissances en sera que plus explicite.
et comme le stipule l’expression populaire, une image vaut 1000 mots….

Les Formulaires

Un usage très utile pour formaliser des éléments à capitaliser entre les membres (Bases de données, Retour Expériences, Historique de suivi, Enquêtes, etc.)

Les usages pour innover

Ce sont les usages qui permettent aux membres de la communauté d’innover au quotidien en s’appuyant sur une veille structurée.

La veille

Cet usage permet de récupérer automatiquement les sources d’informations qui aliment les réflexions du groupe de travail ou de la communauté.
Des outils de curation comme SCOOP-IT ou IFTTT ou ZAPIER favorisent la remontée d’informations; en revanche un traitement manuel est à prévoir pour éliminer les sources inadaptées.

Le Laboratoire d’idées

Un usage qui permet d’échanger en direct des idées entre collègues et de voter en ligne pour promouvoir une idée.
Un usage très efficace pour repérer les bonnes pratiques à mettre en oeuvre.
Les usages collaboratifs pour favoriser la socialisation
Ils apportent un côté ludique à la plateforme et favorisent les changements de postures et de comportements nécessaires pour que les collaborateurs s’approprient une culture collaborative.

Jobinar - CV

Ces 2 usages favorisent la mobilité interne au sein des grandes communautés; ils enrichissent le profil, l’usage que vous avons décrit un peu plus haut.

Co-Voiturage

Un usage pour faciliter les déplacements des membres de la communauté.
Il peut être interfacé avec des services externes comme la SNCF, BLABLACAR, etc..

Le Bon Coin

Il s’agit de mettre à disposition des membres un espace pour troquer, les lieux de villégiatures, les meubles, les voitures, et tout objet dont un membre souhaite se débarrasser.
Lorsque cet usage est déployé dans une organisation, il illustre la maturité des décideurs à laisser un espace de liberté aux collaborateurs.
Il favorise les comportements collaboratifs qui pourront par analogie et mimétisme être mis en oeuvre dans les missions professionnelles assignées aux membres de la communauté.

Comme, vous pouvez le constater, un usage essentiel manque à l'appel. Un usage qui permettrait de coupler chaque étape d'un processus métier aux usages décrits précédemment.

C'est ce que j'ai découvert dans les plateformes que je vais vous décrire.

La plateforme AXISCOPE



AXISCOPE est un acteur français des plateformes collaboratives. Cette entreprise a dès le début de sa conception intégré la dimension métier dans sa solution de socialisation.

Sur les 24 usages collaboratifs décrits précédemment, à ce jour
AXISCOPE en adresse 19 :
  • Moteur de recherche
  • Profil Annuaire
  • Groupes
  • Fils de discussions
  • Agenda
  • Fichiers
  • Favoris
  • Annonces
  • Chat
  • Sondages
  • Wiki
  • Webinar
  • Blog
  • Photos, vidéos
  • Formulaires
  • Veille : Intégration manuelle de Flux RSS
  • Laboratoire d’idées
Les usages manquants à l'appel sont en cours de développement :
  • La cartographie
  • Les tâches
  • Le bon Coin
  • CV et Jobinar
  • Co-Voiturage
En revanche, il intègre l'usage PROCESSUS qui permet aux directions métiers de coupler et de socialiser les objectifs business.

Comme exemple, j'ai pu découvrir les solutions mises en œuvre pour des services achats dans la gestion les appels d'offres.

Le premier axe de progrès constaté est double :
  • Le processus apporte les dimensions sociales qui optimisent les interactions et le partage des connaissances entre les différentes parties prenantes du processus (acheteurs, fournisseurs, managers, juristes, etc.).
  • le processus permet de réduire les temps pour conclure un appel d'offre
Le second axe de progrès est lié aux performances attendues dans un processus de ce type :
  • mesurer la performance individuelle et collective des acheteurs
  • mesurer la performance et la qualité des réponses des fournisseurs
La plateforme constitue, alors une base de connaissances métiers que les acteurs peuvent optimiser au fur et à mesure des différentes expériences.

D'autres solutions métiers, comme la mise en œuvre projets de transformation digitale sont en cours; elles optimisent les relations et les échanges entre MOA et MOE.
J'illustrerai ce point dans un prochain article !

La plateforme INNO'T



Je vous propose maintenant de découvrir la solution INNO’T.

La plateforme INNO'T est la première solution française d'innovation de rupture dans le domaine du conseil en numérique (#consultech).

Elle favorise la mise en relation et l'accès aux meilleurs conseils d'experts mondiaux sélectionnés sur le volet dans tous les domaines (IT, RH, MANAGEMENT, RECOUVREMENT, BIG DATA, TRANSFORMATION DIGITALE, etc.).

Quelque soit votre fonction dans un des domaines précités, la plateforme permet d'échanger avec vos pairs, de participer à des groupes de discussion, d'accéder à des ressources pertinentes.

Les experts métiers sont évalués par les organisations sur :
  • la qualité et la régularité de leurs contributions
  • la qualité des offres de services commandées en ligne.

Les avantages d'INNO'T

La plateforme concentre des informations à haute valeur ajoutée, des experts des cinq continents y contribuent quotidiennement; la plateforme apporte aux organisations les moyens d'obtenir des conseils gratuits et payants en ligne et au moment le plus approprié pour répondre à leurs besoins.

La richesse des échanges au sein des groupes de discussions accroît considérablement la possibilité de :
  • constituer un référentiel solide sur des sujets divers (Parité, Agilité, Blockchain, Big Data, innovation de rupture, entreprise libérée, autonomisation des collaborateurs, etc.)
  • répondre à des questions complexes (Transformation digitale, Migrer sa production sur le cloud, Manager des équipes multi-culturelles, etc.)
  • constituer des équipes pluridisciplinaires pour étudier et répondre à des besoins précis (IT, RH, Finance, etc..)
Par ailleurs, les retours d'expériences partagés au sein de la communauté mettent en perspective les leviers et freins à lever pour mener à bien des missions similaires.
Ces bonnes pratiques constituent un guide facilement adaptable au contexte particulier des organisations présentes sur la plateforme.


La plateforme INNO'T abrite les acteurs et les connaissances essentielles pour répondre efficacement aux besoins des organisations. Elle apporte des conseils et des services en ligne et à la demande.

Les circuits de réflexions et de décisions sont considérablement réduits. Ils apportent la réactivité, la souplesse et la spontanéité nécessaires à l'économie de la relation et de la contribution dans laquelle nous évoluons aujourd'hui.

Cette solution est très différente des autres plateformes d'intermédiation de rupture. Les fondateurs veulent partager en toute transparence la valeur générée sur la plateforme avec toutes les parties prenantes.

La plateforme n'a pas vocation à paupériser les experts où à vampiriser les organisations.INNO'T une plateforme sociale transparente, équitable et loyale.

Je vous invite à découvrir cette première dans le monde du consulting, vous pouvez avoir un aperçu de la plateforme en mode visiteur en cliquant sur le lien : Visitez la plateforme INNO'T


NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.

lundi 25 avril 2016

Café des Connaissances du 27 Avril 2016

L'organisation agile de votre projet innovant



Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 1 - 

L'Organisation et les équipes Agiles à mettre en place pour lancer un projet d'innovation participative.

RDV le Mercredi 27 Avril 2016

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h10
  • Vancouver : 9h10
  • Winnipeg: 11h10
  • Port-au-Prince: 12h10
  • Moncton, Halifax: 13h10
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h10
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h10

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


jeudi 21 avril 2016

Les sujets traités au Co-Lab 2016


Résultat du sondage

Nous tenions à vous remercier pour votre participation au sondage qui détermine les sujets que vous souhaitez que nous abordions.

Les urnes ont parlé 

Le 08 juin 2016

Le 8 juin 2016 à Paris  de 18hr à 20hr  (Heure de Paris)
Lieu : Via Internet : Connexion à partir de sa propre ligne internet (chez soi ou au bureau)

  • Thème 1 : Comment construire une culture de collaboration
  • Thème 2 : Apprendre à utiliser les technologies numériques pour réinventer le travail

Le 15 Juin 2016

le 15 Juin 2016 à Montréal de 12hr à 14hr (Heure de Montréal)
Lieu : XEROX, 1400 de Maisonneuve, 9e Etage, Place Alexis Nihon

– Connexion à partir de sa propre ligne internet (chez soi ou au bureau)
le 15 Juin 2016 à Paris de 18hr à 20hr (Heure de Paris)
Lieu: La Cordée à Paris : 61 rue Traversière 75012 Paris Secteur Gare de Lyon

La Cordée Gare de Lyon est facilement accessible via les lignes de métro 1, 8 et 14 (Ledru-Rollin ou Gare de Lyon) et bien entendu la gare SNCF de Paris Gare de Lyon !
  • Thème 3 : Comment construire une culture d’Innovation
  • Thème 4 : Développer les habiletés organisationnelles du design thinking ou via l’approche DKCP (Définir Knowledge Concept Proposition)

Inscrivez-vous dès ce soir

Pour vous inscrire à l'un ou aux deux évènements cliquez sur le lien suivant : Je souhaite participer

Au plaisir d'échanger avec vous....

lundi 11 avril 2016

Salon Intranet 2016 : Les tendances perçues


Cette année, je suis allé au salon en sélectionnant les conférences pour y récolter les tendances à venir et des retours d'expériences clients.


J'ai le plaisir de partager les notes que j'ai prises en direct au cours des 4 conférences auxquelles j'ai assisté.

Conférence: Développer et généraliser les usages collaboratifs


Voici les points essentiels que j'ai retenus :
  • La formation à la solution n'est pas suffisante, un accompagnement est obligatoire pour assurer l'appropriation des usages
  • la solution utilisée doit être accessible en situation de mobilité
  • il faut initier des projets pilotes avec des équipes aux compétences diversifiées
En revanche aucun des acteurs n'a illustré comment il avait sélectionné les usages et les projets pilotes.

Conférence: Les RSE nouvelle génération


Lors de cette conférence, les 2 tendances essentielles qu'il faut retenir et suivre sont :
  • le couplage des applications et des processus existants à la solution collaborative
  • l'intégration de l'intelligence artificielle aux usages collaboratifs
En ce qui concerne la première tendance, je pense que les plateformes collaboratives vont devoir de plus en plus intégrer des processus métiers distincts. Les plateformes collaboratives généralistes vont devoir enrichir leur offre rapidement.
De nouveaux acteurs, comme AXISCOPE ou INNO’T, proposent dès à présent des plateformes collaboratives dédiées à un secteur d'activité ou à un métier.
Pour la seconde tendance, je vous invite à lire l'article que j'ai déjà rédigé à ce sujet.

Conférence: Partagez et capitalisez vos connaissances


Les plateformes sont un support utile à la capitalisation et aux transferts des savoirs. En revanche, il faut mettre en place au préalable une culture du partage des savoirs avec les collaborateurs concernés.
Ce dernier point est à mon avis essentiel et incontournable avant de sélectionner une plateforme collaborative.
Je vous invite à accompagner vos collaborateurs à s'approprier les postures et les comportements collaboratifs dès le début de votre projet.

Ce sont les hommes qui décident ou pas de devenir collaboratif, les outils ne sont que le support à cette collaboration !!!

Conférence: Retour d'expérience SOLVAY


Lors de cette conference, j'ai vraiment apprécié qu'un acteur illustre une démarche de mise en œuvre d'usages collaboratifs qui aillent jusqu'à la mesure de l'appropriation.
C'est bien la première fois que je repère un acteur du marché qui intègre enfin une vision holistique similaire à celle que je défends depuis longtemps et que vous pouvez vous approprier en lisant mon ouvrage.

Pour conclure

Ce millésime m'a permis de mesurer une maturité de plus en importante des fournisseurs et des utilisateurs des plateformes collaboratives.

L'intégration des processus métiers et de l'intelligence artificielle marquent un tournant sur ce marché. L'utilisation des plateformes en situation de mobilité devient prépondérante, l'ergonomie des solutions doit être conçue pour les smartphones ou les tablettes en priorité voir exclusivement dans ce mode.

J'ai hâte de voir comment les acteurs du marché vont adapter leurs offres pour coller à ces tendances !!!

Pour télécharger les cartes mentales, cliquez sur les liens ci-dessous :

NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.